9 effets protecteurs et bienfaits des fruits et feuilles d’olivier


Saviez-vous que les composés présents dans les feuilles et fruits d’olivier et ont de nombreux effets pharmacologiques ? Dans cet article, nous allons vous montrer comment les extraits de feuilles et fruits d’olivier peuvent améliorer votre santé et réparer votre corps.

Si vous êtes amateur de l’alimentation saine et équilibrée, alors vous devriez probablement avoir entendu parler de régime méditerranéen. L’huile d’olive et ses fruits sont parmi les principaux composants de ce régime. Olea europaea, qui est le nom botanique de l’olivier, est originaire de la région méditerranéenne. Cet arbre existe depuis des milliers d’années. Les produits de l’olivier, comme l’extrait de feuille d’olivier, sont utilisés depuis des siècles par les phytothérapeutes locaux pour traiter différents troubles de santé.

olive trees-2603108_1280

L’huile d’olive vierge est l’une des huiles végétales les plus saines et les plus chères. Les principaux constituants actifs de l’huile d’olive comprennent l’acide oléique, les composants phénoliques et le squalène. Les principaux composés phénoliques, l’hydroxytyrosol et l’oleuropéine, donnent à l’huile d’olive extra vierge son goût amer et piquant. Ils sont également présents dans l’extrait de feuilles d’olivier avec une concentration plus élevée. Les chercheurs ont associé ces composés à de nombreuses activités pharmacologiques, y compris des activités antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-athérogènes, anticancéreuses, antimicrobiennes, antivirales, un effet hypolipémiant et un effet hypoglycémiant.

Les composés bioactifs dans les olives et les feuilles d’olivier

Les composés phénoliques se trouvent dans toutes les parties de l’olivier. Cependant, leur nature et leur concentration varient entre les différents tissus de la plante. Chez Olea europaea, l’oleuropéine est généralement le composé phénolique le plus important dans l’olive.

Dans les fruits, les composés phénoliques représentent 1 à 3% du poids sec de l’olive. L’oleuropéine atteint jusqu’à 19% et les flavonoïdes peuvent représenter jusqu’à 1,8% du poids sec des feuilles. L’oleuropéine se rencontre non seulement dans le genre Olea, mais également dans de nombreux autres genres appartenant à la famille des Oleaceae. Il a même été décrit dans le frêne commun Fraxinus excelsior.

L’oleuropéine appartient aux secoiridoids, qui sont abondants dans les plantes de la famille des Oleaceae, Gentianaceae, Cornaleae, aussi bien que beaucoup d’autres plantes. Il y a trois phases dans le développement de l’olive:

  • une phase de croissance, au cours de laquelle l’accumulation d’oleuropéine se produit
  • une phase de maturation verte qui coïncide avec une réduction des niveaux de chlorophylle et d’oleuropéine
  • une phase de maturation noire caractérisée par l’apparition d’anthocyanes et au cours de laquelle les taux d’oleuropéine continuent à baisser.

Chimie des composés phénoliques

olive leaf health benefits

L’oleuropéine est très abondante dans les premiers stades de développement de l’olivier: dans les jeunes fruits, elle peut atteindre 14% de matière sèche. Bien que plus faible à la récolte, son niveau reste encore très important dans les cultivars à fruits verts. Chez les cultivars noirs, son niveau diminue rapidement au cours de la maturation; dans certaines variétés (Oeuropaea var leccino), il peut même tomber à zéro lorsque les fruits sont complètement noirs. Au cours de la maturation noire, de nouveaux composés apparaissent tels que la déméthyloleuropéine qui devient le principal constituant des olives noires. Le fruit de Olea europaea semble accumuler uniquement des dérivés glucosylés de l’oleuropéine. Le déclin de l’oleuropéine coïncide également avec le déclin des taux d’autres oléosides quantitativement moins importants et l’augmentation des concententrations en d’autres composés phénoliques.

Les métabolites de l’oleuropéine tels que le glucoside de l’acide élénolique et l’hydroxytyrosol sont des indicateurs de la maturation des olives. L’oleuropéine est également impliqué dans le brunissement qui se produit dans les olives de table vertes après l’impact pendant la récolte ou les traitements ultérieurs. Par conséquent, le degré de brunissement varie considérablement en fonction du stade physiologique du fruit. Le brunissement est en corrélation avec la teneur en oleuropéine.

A quel point l’oleuropéine et ses dérivés sont-ils biodisponibles?

Les composés phénoliques de l’huile d’olive vierge sont hautement biodisponibles. Leur taux d’absorption peut atteindre 55-60% chez les humains. Notre corps transforme ces composés principalement en hydroxytyrosol ou tyrosol et les excrète dans l’urine. Les métabolites de l’oleuropéine sont rapidement absorbés, distribués et excrétés après administration orale, la concentration plasmatique maximale étant atteinte 2 h après l’administration. L’hydroxytyrosol est le métabolite le plus important de l’oleuropéine.

Bienfaits sur la santé des composés phénoliques

Les composés phénoliques, en particulier l’oleuropéine, ont plusieurs propriétés pharmacologiques qui vous aident à vous maintenir en bonne santé. Ces propriétés comprennent des activités antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-athérogènes, anticancéreuses, antimicrobiennes et antivirales. Pour ces raisons, il est disponible dans le commerce comme complément alimentaire. L’oleuropéine protège également le cœur contre la cardiotoxicité aiguë causée par les médicaments de traitement du cancer tels que l’adriamycine. En outre, il présente des activités anti-ischémiques et hypolipidémiques.

1 | Activité antioxydante

L’oleuropéine inhibe l’oxydation induite des lipoprotéines de basse densité (LDL) selon la dose. Il a à la fois la capacité de piéger l’oxyde nitrique et de provoquer une augmentation de l’expression des enzymes protectrices dans la cellule. L’oleuropéine désactive les substances oxydantes produites sur les sites inflammatoires qui peuvent causer des dommages à votre corps.

Les chercheurs ont découvert que l’ajout d’oleuropéine aux régimes alimentaires augmente la capacité des LDL à résister à l’oxydation et réduit en même temps les taux plasmatiques de cholestérol total, libre et estérifié. D’autres chercheurs ont découvert que l’oleuropéine et ses dérivés protègent le cœur contre l’ischémie. Ils réduisent également la peroxydation lipidique d’une manière dose-dépendante.

2 | Effet anti-inflammatoire

L’oleuropéine augmente la production d’oxyde nitrique (NO) dans les macrophages et l’activité fonctionnelle globale des cellules immunocompétentes. Les effets anti-inflammatoires de l’oleuropéine proviennent de sa capacité à inhiber l’activité de l’enzyme hypoxygénase et à produire du leucotriène B4.

3 | Effet anti-athérogène

Les chercheurs ont rapporté que l’oleuropéine réduit l’adhésion des cellules monocytaires à l’endothélium. Dans les coeurs ischémiques, l’oleuropéine a prévenu la peroxydation lipidique de la membrane, un facteur clé de la pathogenèse de l’athérosclérose.

4 | Effet antimicrobien

L’oleuropéine possède une forte activité antimicrobienne contre les bactéries Gram négatif et Gram positif ainsi que contre les mycoplasmes. Les structures phénoliques similaires à l’oleuropéine semblent produire un effet antibactérien en endommageant la membrane bactérienne. Cependant, le mécanisme exact de l’activité antimicrobienne de l’oleuropéine n’est toujours pas complètement établi. Le mécanisme de l’activité antimicrobienne est probablement lié à une stimulation directe de la phagocytose en réponse du système immunitaire aux microbes de tous types.

bacteria-811861_1280

L’oleuropéine et ses produits d’hydrolyse sont capables d’inhiber le développement et la production de l’entérotoxine B de Staphylococcus aureus, le développement de Salmonella enteritidis et la germination et le développement consécutif de spores de Bacillus cereus. L’oleuropéine et d’autres composés phénoliques inhibent complètement le développement de Klebsiella pneumoniae, Escherichia coli et B. cereus. Ils inhibent également le développement de Campylobacter jejuni, Helicobacter pylori et Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM). Ces composés peuvent également jouer un rôle dans la régulation de la composition de la flore gastrique en réduisant sélectivement les taux de H. pylori et C. jejuni.

5 | Effet antiviral

L’oleuropéine a des activités antivirales puissantes contre l’herpès de la mononucléose, le virus de l’hépatite, le rotavirus, le rhinovirus bovin, le parvovirus canin, et le virus de la leucémie féline. Des études ont également montré que l’oleuropéine présente une activité antivirale significative contre le virus respiratoire syncytial et le virus para-influenza de type 3.

virus-1675421_1280

Les chercheurs ont démontré que l’oleuropéine inhibe la transmission cellulaire et la réplication du VIH (virus responsable du SIDA) d’une manière dose-dépendante. L’une des cibles suspectes de l’action de l’extrait de feuilles d’olivier (principalement l’oleuropéine) est une glycoprotéine responsable de l’entrée du VIH dans les cellules normales.

6 | Effet anticancéreux

Plusieurs constituants dans les feuilles et les fruits d’olivier sont capables d’atténuer l’initiation, la promotion et la progression de la cancérogenèse à plusieurs étapes.

Un groupe de chercheurs a montré que l’oleuropéine inhibe la croissance des cellules de glioblastome et des cellules tumorales dérivées de tumeurs humaines de grade avancé. L’oleuropéine aglycone est le composé phénolique le plus puissant dans la diminution de la viabilité cellulaire du cancer du sein. Ils ont également constaté que les cellules amplifiées avec HER2, un gène responsable du développement du cancer du sein, sont 5 fois plus sensibles à l’oleuropéine aglycone que les cellules HER2-négatif.

Un autre groupe de chercheurs a découvert que les sécoiridoïdes d’olive induisent la mort des cellules cancéreuses en déclenchant sélectivement leur apoptose dans les carcinomes du sein. Ces composés inhibent nettement la protéine HER2 d’une manière temps et dose dépendante. L’oleuropéine réduit également le taux de prolifération cellulaire et induit l’apoptose des cellules cancéreuses. Ces cellules comprennent des cellules d’adénocarcinome du sein, des cellules de carcinome de la vessie urinaire et des cellules endothéliales capillaires du cerveau.

7 | Protection de la peau

hand-2262740_960_720

Les composants phénoliques de l’huile d’olive ont une action antioxydante directe sur la peau. L’oleuropéine, qui agit comme un piégeur de radicaux libres au niveau de la peau, est le composé antioxydant le plus puissant. Les chercheurs ont signalé que les extraits de feuille d’olivier et l’oleuropéine peuvent protéger contre les dommages cutanés chroniques induits par les rayons ultraviolets et l’apparition du cancer de la peau.

8 | Effet anti-âge

Des études récentes ont démontré que l’oleuropéine stimule les activités d’enzymes anti-vieillissement in vitro plus efficacement que les autres activateurs chimiques connus. De plus, le traitement continu par l’oleuropéine diminue les niveaux intracellulaires de radicaux libres. Les cultures de cellules traitées à l’oleuropéine présentent également un retard dans l’apparition de la morphologie de la sénescence, et leur durée de vie est prolongée d’environ 15%.

9 | Activité neuroprotectrice

nerve-cell-2213009_960_720

Les membranes mitochondriales sont très sensibles à l’attaque des radicaux libres qui conduit à la production de maladies cognitives et neurodégénératives. Une étude a rapporté que l’oleuropéine diminue ou même prévient les séquelles de la maladie d’Alzheimer. L’effet potentiel de l’oleuropéine sur la fonction cérébrale est analogue à l’athérosclérose, car ces deux maladies sont liées à l’âge. Les composés naturels polyphénoliques, tel que l’oleuropéine, est efficace contre les maladies liées à l’âge.

Autres activités

Les composés phénoliques dans les feuilles et fruits d’olivier ont d’autres propriétés curatives diverses, y compris des effets vasodilatateurs, antiagrégants plaquettaires, hypotensifs, antirhumatismaux, diurétiques et antipyrétiques. La prévention de la formation de radicaux libres par l’oleuropéine se produit par son effet inhibiteur sur plusieurs enzymes inflammatoires. L’oleuropéine a également un effet anti-hyperglycémique. En outre, il inhibe l’hyperglycémie et le stress oxydatif induit par le diabète. Par conséquent, l’administration d’oleuropéine est utile dans la prévention du diabète avec des complications du stress oxydatif.

Conclusion

L’oleuropéine, le principal composé bioactif présent dans les olives et les feuilles d’olivier, et l’hydroxytyrosol, son principal produit de dégradation, protègent contre les maladies coronariennes et contre de nombreux types de cancers. Ils présentent également de nombreuses activités pharmacologiques, y compris des activités antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-athérogènes, anticancéreuses, une activité antimicrobienne, une activité antivirale, un effet hypolipémiant et hypoglycémiant.

Références:
Antioxidant and other biological activities of phenols from olives and olive oil
Oleuropein, the bitter principles of olives, enhances nitric oxide production by mouse macrophages
Olive oil and red wine antioxidant polyphenols inhibit endothelial activation: antiatherogenic properties
Olive oil consumption and health: the possible role of antioxidants
The phenolic composition of olive oil: structure, biological activity, and beneficial effects on human health
Method and Composition for Antiviral Therapy with Olive Leaves
The olive constituent oleuropein exhibits anti-ischemic, antioxidative, and hypolipidemic effects in anesthetized rabbits
Oleuropein in Olive and its Pharmacological Effects

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!